• Les ponts de Paris I

    Les ponts de Paris

    1 ère partie

    Ponts de Paris

    Pont Alexandre III

     

    Ponts de ParisDétail du pont Alexandre III

    Comme tous les ouvrages d'art, les ponts sont le fruit de prouesses technologiques et d'ingénierie innovante... Si certains sont récents, les ponts parisiens témoignent avant tout du patrimoine historique de la capitale.Les ponts sont les pivots de la ville, et on en soigne le décorum. L'architecture des ponts évolue au gré des modes et des volontés dirigeantes.  Les plans d'urbanisme ne pouvaient ignorer ces clés de voûte parisiennes, ainsi pour les Expositions universelles de 1889, 1900 et 1937, sachant qu'ils seraient la vitrine de Paris, les ponts ont fait l'objet d'une attention toute particulière.Chaque régime dorlote donc ces constructions si capitales et entend y laisser sa trace.Et les ponts n'ont pas cessé de changer : architecture métallique pour les uns, pont suspendu pour les autres... Au-delà de l'aspect pratique, on compte de nombreuses ornementations, flore exubérante, dentelles métalliques, faune, et angelots, statues, rien n'est trop beau pour les enjoliver.Aujourd’hui, on en dénombre trente-sept,  le long des treize kilomètres que parcourt la Seine à Paris. Un patrimoine exceptionnel, qui constitue un magnifique décor, de jour comme de nuit.

    Ponts de ParisParmi les plus illustres, le pont Neuf,  le plus ancien, dont la construction a commencé en 1578 ; le pont Alexandre III, réalisé en vue de l’Exposition Universelle de 1900 ; le pont Marie,  destiné à desservir l'île Saint-Louis au moment de son urbanisation au 17e siècle. Mais aussi le pont de l'Alma, fréquenté par de nombreux touristes  depuis la disparition de la Princesse Diana en 1997.Le pont des Arts, qui relie l'Institut de France et le Palais du Louvre, est devenu le lieu de rendez-vous des amoureux du monde entier. 

    Forts de leur histoire et de leur mythologie, les ponts de Paris ont bien sûr inspiré de nombreux écrivains, poètes, compositeurs et metteurs en scène.

    Ponts de Paris"Sous les ponts de Paris, lorsque descend la nuit"... célèbre chanson de 1913 évoquant les ponts parisiens et  interprétée par Georgel, Lucienne Delyle, André Claveau, Maurice Chevalier et bien d'autres.

    En écrivant ce poème, Guillaume Apollinaire a rendu un bel hommage au pont Mirabeau:

    "Sous le pont Mirabeau coule la Seine / Et nos amours / Faut-il qu'il m'en souvienne / La joie venait toujours après la peine..."

       

    Ponts de Paris

    Ponts de Paris

    Dans sa course parisienne, la Seine est traversée par 37 ponts, dont un grand nombre est classé au répertoire des monuments historiques.

    L'occasion de remonter le cours de l'histoire en même temps que celui de la Seine, au cours d'une promenade touristique au cœur de la capitale.

    Pont de Mirabeau

    Ponts de Paris

     

     

    Classé monument historique, le pont Mirabeau est un chef-d’œuvre de technique et d’élégance architecturale.Il a été construit à la toute fin du XIXe siècle pour relier les XVe et XVIe arrondissements par les ingénieurs Paul Rabel, Jean Résal et Amédée Alby.C’est le premier pont métallique en arcs à culasses, composé de deux ossatures symétriques qui, en s’arc-boutant, donnent à la structure son équilibre.

     

     

    Ponts de Paris

     

    Les deux piles qui le soutiennent forment chacune un navire, l'un descendant la Seine (côté rive droite) tandis que l'autre la remonte (côté rive gauche). Quatre magnifiques sculptures allégoriques en bronze représentant   "La ville de Paris, "La Navigation, "L'Abondance" et  "Le Commerce" ornent le pont.Elles ont été réalisées par Jean-Antoine Injalbert .

     

     

    Pont de Bir-Hakeim

    Ponts de Paris

     

    Reconstruit en 1905 à l'emplacement de l'ancienne passerelle piétonnière de Passy par l'ingénieur Louis Biette, le pont de Bir-Hakeim ouvrage à 2 étages, est surmonté d'un tablier métallique sur piliers en fonte.Il prend appui sur " l’île aux Cygnes"  à l’aide d’un ouvrage maçonné.

     

     

    Ponts de Paris

     

     

    L’étage est réservé au passage de la ligne 6 du métro, tandis que le niveau inférieur est consacré aux voitures, ainsi qu’aux vélos sur le promenoir central.  Au milieu du pont, des escaliers permettent de rejoindre l'Ile aux Cygnes.  

     

     

     


    Ponts de ParisAu fronton de l’harmonieuse arche de pierre, chapeautée du blason avec le vaisseau et les fleurs de lys de la ville de Paris, une inscription rappelle le nom d’origine du pont, le viaduc de Passy. Terminé en 1905, le "viaduc de Passy" a été rebaptisé en 1949 "pont de Bir-Hakeim" en mémoire de la bataille victorieuse livrée par les Forces Françaises Libres durant la seconde guerre mondiale sous la houlette du général Koenig en Libye entre le 26 mai et le 11 juin 1942. 

     

                           Les Nautes                                      Les forgerons-riveurs

    Ponts de Paris

     Ponts de Paris

    Jean-Camille Formigé architecte de la Ville de Paris se voit confier la décoration de l’ouvrage.Gustave Michel réalisera les groupes en fonte situés dans l’axe des piles, aux naissances des arcs ; les " Nautes" corporation regroupant les professionnels de la navigation, attachant à la pile un blason aux armoiries de la ville de Paris et les "forgerons-riveurs" fixant un blason de la République Française.Quatre allégories en haut-relief décorent la maçonnerie, l'arche notamment: Jules Coutan exécutera deux allégories représentant "La Seine " et  "Le Travail " en amont, A. Injalbert accomplira celles représentant  "L'Electricité" et  "Le Commerce" en aval.

    Ponts de Paris

    Ponts de Paris

     

    Ponts de Paris

    Ponts de Paris

     

    Ponts de ParisAu milieu d’une petite place demi-circulaire située entre les deux rives de la Seine correspondant à la pointe amont de l’île aux cygnes en décrochement du pont, trône « La France renaissante », une statue équestre œuvre du sculpteur danois Holger Wederkinch.

    En 1948 l'artiste l'offre à la Ville de Paris, en souvenir de ses études artistiques suivies à Paris dans les années vingt.Elle y fut inaugurée le 23 janvier 1958, un an avant le décès du sculpteur. Cette statue monumentale en bronze, qui représente la France guerrière portant l'étendard de la patrie et chevauchant un cheval au galop, est supportée par un socle, également en bronze, dont les faces se découpent en forme de fleur de lys. Elle mesure 4, 5 mètres de haut et pèse près de 3 tonnes.

     

    Pont de Iéna

    Ponts de ParisInscrit depuis 1975 au supplément des monuments historiques, entre la tour Eiffel et le Palais de Chaillot, le pont de Iéna  constitue un des lieux 
    les plus fréquentés des touristes à Paris.
    Commandé par Napoléon, et construit entre 1808 et 1814, le pont d'Iéna fait face à l'Ecole Militaire.Long de 156 mètres, large de 35 mètres  , le pont d'Iéna avec 5 arches en plein cintre de 28 m de diamètre, repose sur 4 piles dont les avant et arrière-becs sont surmontés d'aigles impériaux dessinés par François-Frédéric Lemot et sculptés par Jean-François Mouret.

    Ponts de ParisA la restauration, Louis XVIII fait enlevé les aigles pour être remplacées par le sigle royal "L" et le rebaptise "pont de l'Ecole militaire" . À l'issue de la révolution de 1830, le pont retrouve son nom originel. Des parements de pierre recouvrent le béton des nouveaux tympans sur lequel ont été replacés des aigles impériaux sculptés par Barye en 1853.

    Ponts de ParisDans la deuxième moitié du XIXème siècle, avec l'accroissement du trafic lié à l'extension des quartiers du trocadéro, d'Auteuil et Passy, la largeur de l'ouvrage qui n'excède pas 19 mètres n'est plus suffisante pour répondre au besoin de la population.Il faudra attendre cependant jusqu'en  1937, avec la perspective de l'Exposition Universelle qui doit avoir lieu cette année là, pour que les pouvoirs publics décident enfin de mettre à exécution ce projet d'autant plus nécessaire que la détérioration du pont est évidente. L'élargissement, qui est ramené à 35 mètres, se traduit par la construction de 2 éléments de pont en béton placé à 8 mètres en amont et en aval du pont existant, reliés à la structure existante par une poutraison métallique.

                         guerrier gaulois

    Ponts de ParisAux quatre coins du pont trônent des sculptures équestres, des hommes à pied tenant leur monture par la bride, montés sur des piédestaux aux entrées du pont. Rive gauche, en amont, un guerrier gaulois par Antoine-Augustin Préault, dit Auguste Préault (1809-1879),  en aval, un guerrier romain par Louis-Joseph Daumas(1801-1887). Rive droite, en amont, un guerrier arabe par Jean-Jacques Feuchère(1807-1852) fait face à un guerrier grec par François Delvaux.

                   guerrier romain                                                                                    guerrier arabe

    Ponts de Paris

    Ponts de Paris

                                                 Ponts de Paris

    Ponts de Paris 

                                 guerrier grec                                                                                   aigle impérial

     

     

    Pont de l’Alma

    Ponts de ParisLe pont de l'Alma avait été construit, la première fois, en pierre entre 1854 et 1856 dans le cadre des grands travaux du baron Haussmann.Afin de rendre hommage aux régiments ayant combattu lors de la guerre de Crimée, Napoléon III lors de la première  inauguration en 1856 baptisa le pont du nom de sa victoire . A l’origine, quatre statues représentant quatre régiments ayant valeureusement combattu lors de la guerre de Crimée décoraient les piles du pont: un zouave et un grenadier en amont sculptés par Georges Diebolt d'une part, un chasseur à pied et un artilleur en aval par  Auguste Arnaud d'autre part.

    Ponts de Paris Entièrement reconstruit dans les années 70, le pont n’a conservé que son zouave en amont, mis en place sur l'avant bec de la pile qui permet d'indiquer le niveau des crues de la Seine.Lors de la crue historique de 1910, l’eau est montée jusqu’aux épaules du zouave.Le zouave est aujourd’hui placé plus haut qu’à l’origine, et à repère égal, les crues qu’il signale sont plus graves. 

    Où pouvons nous admirer les trois autres statues? Le grenadier dans la ville de Dijon ville natale de son sculpteur; l'artilleur à la Fère dans l'Aisne où était implanté jusqu’en 1993 le 41e régiment d’artillerie de marine; et le chasseur à la pointe sud-est du bois de Vincennes-Joinville le pont- visible de l'autoroute A4.

    Le pont de l'Alma est tristement célèbre depuis août 1997, date du tragique et fatal accident de la princesse Lady Diana.

    Ponts de Paris D’un côté de la Seine (Rive gauche) le visiteur découvre le musée des Égouts de Paris et le musée du quai Branly. De l’autre côté (Rive droite), il accède à la place de l’Alma et sa célèbre brasserie Chez Francis. C’est aussi sur cette place que l’on découvre la réplique de la flamme de la statue de la Liberté de Bartholdi, devenue le lieu de recueillement parisien à la mémoire de la princesse Diana. 

                                 Les trois statues respectivement: le grenadier,  l'artilleur  et le chasseur:

    Ponts de Paris  Ponts de Paris Ponts de Paris

     

    Pont des Invalides

    Ponts de ParisDans l’optique de l’exposition universelle de 1855, il est procédé de 1854 à 1856, à la construction d’un nouveau pont, d'une longueur de 152 mètres , non plus suspendu comme les deux précédents voués à la démolition, mais en maçonnerie, utilisant les culées et les piles existantes du pont suspendu précédent.

    Seule, la pile centrale est nouvelle. Elle est ornée de deux groupes allégoriques  "La Victoire terrestre" par Victor Vilain en amont et "La Victoire maritime" par Georges Diebolt en aval. Les piles latérales sont décorées de trophées militaires aux armes impériales. Il a été reconstruit à l'identique en 1880 suite à la destruction engendrée par la grande débâcle des glaces de la Seine durant le terrible hiver de 1879-1880. Il fut élargi en 1956.Le pont relie la place de Finlande sur la rive gauche à la place du Canada sur la rive droite.

    Ponts de Paris     Ponts de Paris

                                            Les deux Victoires

     

    Pont Alexandre III

    Ponts de Paris

    Classé aux monuments historiques depuis 1975, le pont Alexandre III symbolise l’amitié franco-russe, instaurée par la signature d'une alliance conclue en 1891 avec le tsar Alexandre III.La première pierre du pont fut posée en 1896 par le tsar Nicolas II de Russie, fils d’Alexandre III. Il fut inauguré en même temps que l'Exposition Universelle de 1900 en présence des instances des deux pays alliés : le tsar russe Nicolas II, et le président de la République française Émile Loubet.

    Ses quatre extrémités sont flanquées de monumentaux pylônes de 17 mètres de haut, ornementés à leur sommet de sculptures représentant "Pégase tenu par la Renommée".Les statues équestres  en bronze doré côté rive gauche symbolisent la guerre, tandis que du côté rive droite, elles évoquent la paix.

    Les quatre renommées au sommet des pylônes d'entrée représentent :

    • rive droite, amont : La renommée des arts par Emmanuel Frémiet; 
    • rive droite, aval : La renommée des sciences, par Emmanuel Frémiet ;
    • rive gauche, amont : La renommée au combat, par Pierre Granet; 
    • rive gauche, aval : Pégase  tenu par la Renommée de la Guerre, par Léopold Steiner. 

    Ponts de Paris

    Au niveau des clés de voûte, les nymphes de la Seine portent les armes de Paris alors qu’à l’opposé de la rive, les nymphes de la Néva possèdent les armes de Saint-Pétersbourg.

    Les candélabres du Pont Alexandre III

    Trente deux très beaux candélabres éclairent l'ensemble.Le garde-corps en bronze supporte une enfilade de quatorze candélabres à trois globes.

    Rondes d'Amour

    A chaque extrémité de cette enfilade, au niveau des angles rentrants du pont, on trouve quatre rondes d'Amours, portant des guirlandes parmi des poissons ailés. Réalisées par Henri Gauquié, elles servent de base à des candélabres à 5 globes.

    Les génies du Pont Alexandre III

    4 sculptures en cuivre martelé, représentant des génies des eaux, prennent place au pied des pylônes, sur le parapet. Sur la rive gauche, côté Invalides, les œuvres sont d'André Massoule : la Néréide, à l'aval du fleuve, et l'Enfant au poisson, à l'amont. Sur la rive droite, côté grand palais, elles sont de Léopold Morice : l'Enfant au crabe, à l'aval, et la Fillette à la coquille, en amont.

    Le pont mesure 160 mètres de long et 40 mètres de large, il a été construit dans l'axe de l'esplanade des Invalides et la relie aux Petit et Grand Palais, également créés pour l'Exposition Universelle.La vue panoramique sur ces édifices, sur la tour Eiffel et sur la Seine en font un lieu de promenade très prisé, de jour comme de nuit.

     

     

          Vidéo du Pont Alexandre III avec toute la décoration en détail

     

    Fin de la première partie... j'espère que vous avez apprécié cette balade au fil de l'eau, mais ce n'est pas fini, juste le temps d'une escale et le voyage reprendra pour découvrir d'autres trésors d'architecture qui enjambent la Seine!

    Ponts de Paris

     Belles vacances à tous!!!Je serais de retour début septembre sur le net, à très bientôt pour d'autres échanges et découvertes!

     

     

    Pour consulter mes autres articles sur les ponts de Paris:

    -Partie II : ☞ ici

     

    -Partie III : ☞ ici  

     

     

    Revenir à la liste de cet item

    ICI

    Sources:

    http://www.parisinfo.com/decouvrir-paris

    http://structurae.info/ouvrages/pont-des-invalides-1856

    http://www.planete-tp.com/pont-des-invalides-a99.html

    http://www.planete-tp.com/pont-mirabeau-a106.html

    Ponts de Parishttp://www.parisdansmonoeil.com/5/post/2012/04/le-pont-mirabeau.html

    http://evene.lefigaro.fr/lieux/actualite/histoire-pont-neuf-paris-alma-saint-michel-1501

    http://www.histoire-en-ligne.com/spip.php?article71

    http://patrimoine-de-france.com/paris/paris-15eme-arrondissement/pont-de-bir-hakeim-25.php

    http://blogpontsdeparis.blogspot.com.tr/2011/03/le-pont-diena-limperial.html

    http://pn12.e-monsite.com/pages/pont-d-iena.html

    http://paris1900.lartnouveau.com/ponts/pont_d_iena.htm

    http://www.francoisegomarin.fr/2011/09/12/les-ponts-de-paris-29/

    http://structurae.info/ouvrages/pont-alexandre-iii

    http://www.toutparisenvideo.com/pont-alexandre-iii-paris

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Pont_Alexandre-III

    http://encreviolette.unblog.fr/2010/04/01/le-pont-de-bir-hakeim-entre-rires-et-larmes-les-ponts-de-paris-3/

    http://trois.coccinelles.over-blog.com/2015/04/l-ile-aux-cygnes.html


    Tags Tags : , , , , , ,