• L'hôtel de Matignon

    Le patrimoine caché

                          de l'hôtel de Matignon

    (cliquer sur les photos pour les voir en taille réelle)

    journée du Patrimoine

     
    L’hôtel de Matignon demeure la résidence officielle du chef du Gouvernement.
    Au 57, rue de Varenne dans le 7e arrondissement de Paris, se trouve l'un des plus beaux hôtels particuliers de la capitale : l'hôtel de Matignon, résidence du Premier ministre. Édifié par l'architecte Jean Courtonne en 1722, l'hôtel est un joyau du XVIIIe siècle. Découvrez ce lieu d'exception à l'occasion de la 32e édition des Journées européennes du Patrimoine, les 19 et 20 septembre 2015.
     
    journée du PatrimoineEn 1808, ce très élégant petit palais parisien, est édifié entre cour et jardin à partir de 1713 par l’architecte Jean Courtonne, à la demande du Prince de Tingry. Ce dernier, à cours d'argent dut vendre son hôtel  en 1723 au comte de Thorigny, Jacques de Goyon de Matignon. Courtonne réalisa la décoration extérieure puis Mazin, nouvel architecte, construisit le porche. La porte cochère d'ordre ionique ouvre sur une cour d'honneur en hémicycle. L'intérieur est décoré en style rocaille, avec notamment des panneaux peints par Fragonard. Une importante partie de ce décor est d'origine.Il sera
     revendu à Talleyrand. Il passera ensuite dans les mains de Napoléon Ier, de Louis XVIII qui l’échangera contre l’Elysée à sa cousine la duchesse de Bourbon, du duc et de la duchesse de Galliera, de l’empereur François-Joseph de Habsbourg. Le mari de Sissi y installera alors l’ambassade d’Autriche-Hongrie, avant qu’il ne revienne à la France en 1922. Mais ses propriétaires successifs, aussi impériaux soient-ils, n’ont pas effacé le souvenir de la présence en ses murs, durant plus de 80 ans, des princes et princesses de Monaco.

    Gaston Doumergue transforma ce lieu en y installant en 1935 la résidence du Président du Conseil. Après la Seconde Guerre Mondiale, Matignon acquérait sa fonction définitive avec l'arrivée du Général de Gaulle en ces lieux.

     
    journée du Patrimoine
     
     
    En 1989, à l'occasion de son bicentenaire, la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen sera inscrite sur un mur de l'aile gauche du palais, à l'initiative de Michel Rocard. Aujourd'hui, cette imposante gravure est visible depuis la cour d'honneur de l'hôtel.
     
     

     

     

     

    journée du Patrimoine

    journée du Patrimoine

     

    Passé le porche monumental, le visiteur pénètre dans la cour d'honneur de l'hôtel de Matignon. Sobriété et équilibre caractérisent le corps principal de l'hôtel. Les décors discrets de la façade ont été sculptés par Jean Herpin et François Legrand.
     

     

     

    Dans la cour d'honneur, l'architecte Jean Courtonne a su préserver une fausse symétrie en rejetant dans le bâtiment de droite et dans une cour annexe les cuisines et les offices. Le visiteur attentif peut lire la Déclaration des Droits de l'Homme peinte au-dessus de l'aile gauche.

     

     

    Le salon rouge

    journée du PatrimoineLe perron gravi, on pénètre dans le vestibule qui mène au salon rouge. Ancienne salle du trône des princes de Monaco, cette pièce de réception est marquée par plusieurs époques. Le décor d'origine est du XVIIIe siècle. Au XIXe, le duc et la duchesse de Galliera commandèrent de magnifiques médaillons de pierres semi-précieuses de style italien, représentant des bouquets de fleurs estampillés de leurs initiales, "BG". A la même époque, le peintre Nicolas Brisset décora les dessus de portes en symbolisant les Arts. Les portes donnent accès au Secrétariat général du Gouvernement, service peu connu du grand public, qui organise le travail gouvernemental en assurant le contrôle constitutionnel des textes et projets de lois. 

     

    Le salon bleu

    journée du Patrimoine

     

    Dans l'enfilade du salon rouge, on découvert le salon bleu, entièrement décoré en 1724 de boiseries de style rocaille par l'artiste Michel Lange. Les grisailles qui décorent les dessus de portes sont attribuées à l'atelier de Jean-Christophe Huet.

    journée du Patrimoine

     

     Ces peintures de camaïeu bleuté, représentant la vie des Chinoises, sont parfaitement assorties au mobilier Louis XV recouvert de soierie bleue. Après avoir servi de cabinet aux princes de Monaco, le salon accueille aujourd'hui les personnalités étrangères en voyage officiel.

     

    Le salon jaune

    journée du Patrimoine

     

     

     

    Aux tons froids du salon bleu succèdent les tons chatoyants des tentures du salon jaune. Après avoir été la chambre de parade des princesses de Monaco, le salon jaune servit de bureau à Léon Blum, Robert Schuman, Edgar Faure, Pierre Mendès-France, Guy Mollet ainsi qu'à tous les présidents du Conseil entre 1935 et 1958.

     

     

     

     

    journée du PatrimoineOn peut admirer sous l'alcôve une tapisserie des Gobelins illustrant la naissance de Diane et d'Apollon d'après les décors réalisés par Pierre Mignard pour le château de Saint Cloud (1692). Plus récents sont les vases de fleurs peints au-dessus des portes par Pierre-Adrien Chabal-Dussurgey en 1864.

     

    La salle du conseil

    journée du Patrimoine

     

    Après la succession de salons, la visite se poursuit par la salle du Conseil où se rassemble tous les mercredis, pendant le Conseil des ministres à l'Elysée, le cabinet du Premier ministre pour passer en revue les travaux de la semaine. S'y tiennent également les comités interministériels, pilotés par le Premier ministre. Aux murs et au plafond, les dorures du XIXe encadrent des médaillons blancs évoquant les fables de La Fontaine. Une série de tapisserie des Gobelins, datées de 1768, illustrent l'histoire de Don Quichotte.
     

    À l'étage

    journée du Patrimoine

     

    Arrivé en haut du grand escalier d'honneur, le visiteur arrive au seuil du bureau du Premier ministre. La rampe de ce grand escalier, qui mène au bureau du Premier ministre, a été réalisée par le maître ferronnier Antoine Caron en 1724.

     

    journée du Patrimoine

     

    L'antichambre, espace où patientent tous ceux qui veulent un entretien avec le chef du Gouvernement, a été décorée par Jacques Garcia. Plusieurs styles y sont représentés : à la table ronde marquetée de marbres datant de 1810 répondent des consoles récemment créées par Laurence Montana. Deux tapisseries de Jean Arp (manufacture des Gobelins) font face à deux panneaux tissés du XVIIIe.

    journée du Patrimoine 

    Joyau de l'antichambre, cette table ronde marquetée de marbres datant de 1810. Le "N" de Napoléon y est facilement identifiable et rappelle la puissance de l'empereur en Europe jusqu'en 1815.

     


    journée du Patrimoine

     

    En pénétrant dans le bureau du Premier ministre, le visiteur sera émerveillé par le bureau derrière lequel travaille le chef du Gouvernement.

     

     

     

    détail de la sculpture du bureau: L'hôtel de Matignon

     

    Mais les véritables trésors sont les décors sculptés vers 1725 par Herpin, Pelletier et Martin, dans lesquels la duchesse de Galliera fit placer trois peintures de Fragonard représentant les quatre saisons.

     

     

    Les trois peintures de Fragonard:

    L'hôtel de Matignon                     L'hôtel de Matignon  L'hôtel de Matignon

       

    journée du Patrimoine

     

    Depuis le balcon, le Premier ministre jouit de la plus belle perspective sur le parc; outre la vue d'ensemble du jardin, il peut admirer une jolie gloriette à sa droite. Celle-ci est dotée d'une statue de Méléagre, héros de la mythologie grecque qui se serait illustré lors de la chasse au sanglier de Calydon.

     

     

     

     Les Jardins

    journée du PatrimoineAvec ses trois hectares, le jardin de Matignon est l'un des plus grands de la capitale. On doit sa réalisation à deux prestigieux architectes du paysage : d’abord Claude Desgot, neveu et collaborateur d'André Le Nôtre, puis en 1902, Achille Duchêne. Le jardin allie la symétrie du style français et des massifs touffus et variés à l'anglaise.

    Depuis 1978, douze arbres ont été plantés par les Premiers ministres. "Le choix de l'arbre s’inscrit toujours dans la logique du jardin, en termes de lieu et d’espèce", explique Isabelle Glais, ingénieure horticole, responsable du jardin de Matignon.
     

    journée du Patrimoine

    L'HISTOIRE DE L’HÔTEL DE MATIGNON

     
    En 1719, le maréchal de France Charles-Louis de Montmorency Luxembourg, prince de Tingry, acquiert un terrain de 2 869 toises (environ 3 hectares) sur lequel il fait construire par Jean Courtonne un hôtel particulier. Trop coûteux, l’hôtel est cédé, peu de temps avant son achèvement, à Jacques de Matignon, prince de Monaco. Durant deux siècles, il change plusieurs fois de propriétaire. Parmi les plus célèbres, on peut citer : Talleyrand en 1808, Napoléon 1er en 1812, et l'ambassade d’Autriche-Hongrie de 1889 à 1914.

    L’Etat français redevient propriétaire de l’hôtel de Matignon en 1922. C’est à l'initiative de Gaston Doumergue (président du Conseil du 9 février au 8 novembre 1934), que le bâtiment deviendra pour la première fois la résidence officielle du président du Conseil. Une décision entérinée par la loi de décembre 1934, adoptée sous le gouvernement de Pierre-Étienne Flandin son successeur (1934-1935). Le président de la République était Albert Lebrun (1932-1940).

    La fonction actuelle de l'hôtel de Matignon remonte au 9 septembre 1944, quand Charles de Gaulle préside le premier Conseil des ministres du gouvernement provisoire de la République française.

    Sous la Ve République, le titre de président du Conseil des ministres est remplacé par celui de Premier ministre. Mais l’hôtel de Matignon demeure la résidence officielle du chef du Gouvernement.


     
      

    Revenir à la liste de cet item

    ICI

    Source:

     http://www.gouvernement.fr/le-patrimoine-cache-de-l-hotel-de-matignon-2871

    http://archives.gouvernement.fr/ayrault/gouvernement/matignon-l-envers-du-decor-en-photos517f.html?image%5B0%5D=6&nav_start%5B0%5D=0

    http://www.montesquieuvolvestre.com/article-france-visite-de-l-hotel-matignon-residence-du-premier-ministre-37575316.html

    http://www.lefigaro.fr/sortir-paris/2012/09/13/03013-20120913ARTFIG00733-journees-du-patrimoine-2012-paris-7e-le-programme.php

    https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Hôtel_Matignon_-_Bureau_du_Premier_ministre_05.JPG

     


    Tags Tags : , , , , , ,