• Commémoration du centenaire de l'armistice de 1918

    Commémoration du 

    centenaire de l'armistice de la Grande Guerre:

     1918-2018

     

    Près de 70 chefs d'Etat, de gouvernement et dirigeants des grandes institutions internationales, dont Donald Trump, Angela Merkel, Vladimir Poutine, Benjamin Netanyahou, Recep Tayyip Erdoǧan, Justin Trudeau,  Mohammed VI,  pour ne citer qu'eux, ont été réunis dimanche 11 novembre à Paris pour célébrer le centenaire de l'armistice de la Grande guerre de 1918.  La commémoration a eu lieu à l’Arc de triomphe où un discours du président Emmanuel Macron a été prononcé, la cérémonie a été suivie d'un déjeuner à l’Elysée.

    Beaucoup d'émotion durant "Le Boléro" de Ravel interprété magistralement par l'orchestre des jeunes de l'Union européenne. Pendant l'interprétation symphonique,  des scènes de vie quotidienne  de cette époque déchirée par la guerre étaient  diffusées sur des écrans géants et défilaient sous nos yeux. ( la vision d'hommes estropiés, des hommes dans les tranchées, ou encore "des gueules cassées"  mutilées par les projectiles, des femmes participant aux efforts de guerre travaillant dans des fabriques de munitions ou d'obus, s'occupant des nombreux  blessés dans les hôpitaux ... )

    Un moment très attendu aura lieu à La Villette. 

    Angela Merkel, la chancelière allemande, ouvrira ensuite, à 15h30 la première édition du « Forum pour la paix » dans la Grande Halle de la Villette, dans le nord-est de Paris.

    Commémoration du centenaire de l'armistice de 1918

    Lieu de commémoration: l'Arc de Triomphe

    • La tombe du soldat inconnu

    En février 1806, Napoléon 1er ordonne la construction d'un Arc de triomphe pour commémorer les victoires de ses armées.Le site de la place de l'Étoile est finalement choisi par l'empereur. La première pierre du monument est posée le 15 août 1806.A la fin de 1813, l'arc atteint 19 mètres de haut. Les évènements de 1814 remettent tout en question. Sous la Restauration, les travaux sommeillent. Louis Philippe, devenu roi des français en 1830, décide de redonner vie au projet. Les travaux reprennent et l'arc de triomphe, dédié aux Armées de la Révolution et de l'Empire, est rapidement terminé par l'architecte Guillaume - Abel BLOUET. Il est inauguré le 29 juillet 1836.

    Les proportions sont énormes : l'Arc de Triomphe mesure 49 mètres de haut et dépasse 45 mètres en largeur. La grande frise qui tourne sur les quatre faces représente les grands personnages de la Révolution et de l'Empire, ou encore, le retour des armées d'Italie ou d'Egypte.L'ornement sans doute le plus grandiose est formé par les quatre groupes colossaux élevés sur chaque pied-droit des deux grandes façades.Sur les surfaces intérieures des grands et petits arcs se trouvent gravés les noms des généraux et des grandes batailles de la Révolution et de l'Empire.Sur le sol, près du tombeau du soldat inconnu, plusieurs plaques de bronze commémorent des événements importants de l'Histoire contemporaine.

    En dessous de l'Arc de Triomphe, la tombe du soldat inconnu repose sous la dalle de granit sur laquelle est inscrit cette épitaphe: "Ici repose un soldat français mort pour la patrie. 1914-1918", où la flamme sacrée  fut ainsi allumée pour la première fois le 11 novembre 1923 à 18 heures par André Maginot.Depuis cette date, la Flamme ne s'est jamais éteinte.

    Chaque soir, à 18h30, la Flamme est ravivée par des représentants d'associations d'Anciens Combattants ou d'associations dont le civisme est reconnu.

    De nos jours, le Tombeau du Soldat Inconnu et la Flamme du Souvenir symbolisent pour tous les français mais aussi pour tous les touristes du monde entier, le sacrifice de tous ceux qui sont morts sur les champs de batailles.

     

    • Qui est ce soldat inconnu?

    Il est un fils, un époux, un père, un frère, un neveu, un ami, un voisin...Un homme que la guerre a pris et qui n'est pas revenu vers les siens; un être devenu absent et dont la vie a été ôtée prématurément, apportant son lot de souffrance à tant de famille endeuillée.

     

    L'Armistice

    Elle n'est pas un traité de paix, mais un accord, un pacte  mettant fin aux hostilités entre les antagonistes.

    Cette convention est signée le 11 novembre 1918  dans l'Oise et met fin à la première guerre mondiale.Cachée en pleine forêt de Compiègne, la clairière de Rethondes a été choisie  pour abriter les négociations en raison de son calme et de son isolement.

    Samedi 10 novembre, Emmanuel Macron et Angela Merkel déposeront une gerbe et dévoileront une nouvelle plaque au pied du monument, une statue monumentale du maréchal Foch, installée en 1937  qui surplombe la « Dalle sacrée » posée au centre de la clairière de Rethondes  où l’on peut lire : «Ici le 11 novembre 1918, succomba le criminel orgueil de l’Empire allemand vaincu par les peuples libres qu’il prétendait asservir»

    Sur la nouvelle plaque commémorative, l’ inscription  mentionne le renouvellement des vœux de réconciliation : « A l'occasion du centenaire de l'armistice du 11 novembre 1918, Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République Francaise, et Madame Angela Merkel, Chancelière de la République Fédérale d'Allemagne, ont réaffirmé ici la valeur de la réconciliation franco-allemande au service de l'Europe et de la paix ».

    Le traité de paix a été quant à lui signé le 28 juin 1919 à Versailles. 

    La cause immédiate de la Première Guerre mondiale fut l'assassinat de l'héritier du trône d'Autriche, l'archiduc Franz Ferdinand, le 28 juin 1914 à Sarajevo par un nationaliste serbe du nom de Gavrilo Princip, membre de la société de la Main Noire; cependant les causes sont en réalité plus nombreuses et complexes.

    L'assassinat de François-Ferdinand provoque un mécanisme d'alliances diplomatiques en cascade. L'Autriche-Hongrie pose un ultimatum à la Serbie pour enquêter sur le meurtre, le 23 juillet. L'Allemagne lui assure son soutien. Le 25 juillet, la Serbie refuse l'ultimatum et déclare la mobilisation générale. Le 29 juillet, la Russie, alliée de la Serbie, se mobilise contre l'Autriche-Hongrie puis contre l'Allemagne. Le 3 août, l'Allemagne déclare la guerre à la France, alliée de la Russie. En quelques jours, la Triple Entente, France, Royaume-Uni et Russie, et la Triple Alliance, Allemagne et Autriche-Hongrie, se sont constituées.

    Membres du Commonwealth, le Canada, l'Australie et l'Afrique du Sud entrent automatiquement en guerre aux côtés de l'Angleterre, participant ainsi au caractère mondial du conflit.

    Le bleuet de France

    Cette semaine, Emmanuel Macron a arboré sur sa veste, comme tous les officiels qui participent aux commémorations du 11 Novembre depuis 2012, le Bleuet de France.

    Lors des cérémonies organisées à l'occasion du 11 Novembre, date anniversaire de l'armistice de 1918, les personnalités, dont le Président, portent sur leurs vestes ce que l'on nomme le "Bleuet de France". Une vieille tradition tombée en désuétude, et réhabilitée par le précédent président de la République.

    En cette semaine de célébrations du centenaire de la fin des combats de la Grande Guerre, le symbole a fleuri sur les vêtements des responsables politiques mais aussi des animateurs télés.

    Depuis plus de 80 ans, il est fabriqué et vendu chaque année par l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre, afin d'aider financièrement les victimes de guerre, anciens combattants, pupilles de la Nation et victimes du terrorisme. Elle est l'équivalent du coquelicot porté au Canada.

    Deux femmes sont à l’origine du bleuet de France.Charlotte Malleterre - fille du commandant de l'Hôtel national des Invalides- et Suzanne Leenhardt avaient créé un atelier pour les pensionnaires des Invalides, dans lequel elles fabriquaient des fleurs de bleuet en tissu afin de permettre aux blessés de reprendre goût à la vie. 

     

     

    Sources:

    https://www.futura-sciences.com/sciences/questions-reponses/histoire-sont-causes-premiere-guerre-mondiale-5430/

    http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/arc-de-triomphe

    https://www.lci.fr/politique/en-direct-commemoration-du-centenaire-de-l-armistice-1918-demandez-le-programme-macron-trump-merkel-2103528.html

    https://www.lemonde.fr/centenaire-14-18/live/2018/11/11/centenaire-du-11-novembre-suivez-en-direct-les-preparatifs-des-ceremonies_5381978_3448834.html

    https://www.ouest-france.fr/culture/histoire/guerre-14-18/commemorations-14-18/11-novembre-1918-pourquoi-l-armistice-t-il-ete-signe-dans-une-clairiere-6061668

     

     

     

    « 2- Versailles: l'Orangerie3-Les plus beaux théâtres de Paris »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    2
    magalie
    Lundi 12 Novembre 2018 à 09:35

    Ma Rose mon grand père a fait cette guerre, il en est revenu à moitié fou.... Cela a été une grosse épreuve pour ma grand mère.... On a du l'interner.... Cette guerre a été une horreur comme beaucoup d'autres.... Merci pour tes articles toujours aussi intéressant. Je pense à toi ma duce. Des gros bisous...

    1
    Lundi 12 Novembre 2018 à 09:27

    Bonjour ma petite Neige,

    Intéressant ton article sur la commémoration du centenaire de cette guerre qui a marqué les esprits, fait beaucoup de morts et de blessés...Il ne faut pas oublier ce qui s'est passé, jamais ! Les guerres sont inutiles pff ! frown   

    J'espère que tu vas bien et que tu as passé un bon week-end ? Fernand et moi allons bien.Hier nous avons passé la journée chez mes parents pour mon anniversaire, repas simple et convivial, pas de grande fête.

    Temps nuageux et doux ce matin, ils prévoient 18 degrés cet après-midi, c'est étonnant ce temps à cette saison !

    Passes une agréable journée mon amie adorée, gros bisous.

    Florence

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :