• 3- Versailles: Les Bassins

    Les jardins remarquables de

    Versailles: Les Bassins

                                                     3ème Partie

     

    3-Les jardins remarquables de  Versailles: Les Bassins

     

    Au milieu de cet écrin de verdure, l'eau coule, ruisselle , cascade, jaillit de mille et une façon à travers les fontaines et les bassins, tantôt calme et apaisante comme le grand Canal et les parterres d'eau ou bien  frémissante, pétillante en gerbe de gouttelettes glissant sur des parois en un voile ondulé ou encore se profilant en  de jets vertigineux nappant d'une fine brume les statuaires des bassins et des fontaines, véritable ornement de ce magnifique jardin à la française.

     

     

    Bain des Nymphes

    En sortant du château face à l’Orangerie, prendre l’allée d’eau .Tout d’abord vous pourrez admirer juste après le parterre Nord,  le bassin des Nymphes.

    3-Les jardins remarquables de  Versailles: Les BassinsRecevant la décharge d’eau de la fontaine de la Pyramide, la cascade dite le Bain des Nymphes de Diane, ornée de bas-reliefs dont le plus connu, en plomb autrefois doré et situé sur le mur de soutènement, est une œuvre de Girardon (1668-1670). Les autres sont de Le Gros, de Le Hongre et de Magnier.

    3-Les jardins remarquables de  Versailles: Les BassinsLe " Bain des Nymphes de Diane " réalisé par Girardon est placé sur la paroi exposée au nord. Installé en 1671, il était doré. Le bas-relief en plomb doré fut réalisé sur un dessin de Lebrun vers 1670. Très proche du style antique, l’oeuvre représente deux nymphes sortant de l’eau, prêtes à se rhabiller tandis qu’à l’arrière-plan, neufs autres jeunes filles jouent dans les eaux. Le sculpteur Girardon a utilisé la règle antique des trois degrés de relief pour faire apparaître la profondeur de la scène.

    3-Les jardins remarquables de  Versailles: Les BassinsOvide nous fait le récit "bain des Nymphes" dans le Livre III des Métamorphoses. Un jour, alors que la déesse Diane et ses nymphes se baignaient nues après une chasse dans les bois, elles furent surprises par le chasseur Actéon qui les épia, fasciné par ce qu’il voyait. Or le corps d’une déesse est défendu au regard d’un simple mortel. Diane furieuse châtia immédiatement Actéon : elle le transforma en cerf si bien que les chiens d’Actéon le prirent pour un gibier et le dévorèrent. L’artiste n’a conservé de cette terrible histoire que la beauté hypnotique de ces nymphes et le plaisir du bain.  

    3-Les jardins remarquables de  Versailles: Les Bassins

     

    Sur les murs en retour, on peut contempler des bas-reliefs de Le Hongre et Le Gros représentant des nymphes, des figures de fleuve, des jeunes enfants et des animaux aquatiques.

     

    le bassin du Dragon

    3-Les jardins remarquables de  Versailles: Les BassinsEn continuant l’allée d’eau, le bassin du Dragon s’insère entre une demi-lune végétale (composée d'un côté par le bosquet des trois fontaines et de l'autre côté par le bosquet de la France Triomphante ) et le bassin de Neptune.

    Le bassin du Dragon représente un des épisodes de la légende apollinienne : le serpent Python, qui fut tué d’une flèche par le jeune Apollon. Le reptile est entouré de dauphins et d’Amours armés d’arcs et de flèches, montés sur des cygnes. Le jet d’eau principal s’élève à vingt-sept mètres de haut, c’est le plus haut des fontaines des jardins de Versailles.

     

    le bassin de Neptune

    3-Les jardins remarquables de  Versailles: Les BassinsÀ l’est du bassin du Dragon, l’édification de la pièce d’eau sous le Dragon nommée aujourd’hui le bassin de Neptune fut entrepris  sous la direction de Le Nôtre entre 1679 et 1682. Mais son successeur Ange-Jacques Gabriel en 1736 modifia légèrement le tracé du bassin, puis en 1740 le bassin prend son apparence définitive avec ses sculptures que l’on connaît aujourd’hui grâce aux différents sculpteurs: les frères Lambert pour Neptune et Amphitrite, Edme Bouchardon  pour Protée et Jean-Baptiste Lemoyne pour Océan.Le nouveau bassin, inauguré par Louis XV, suscita l’admiration par le nombre, l’ampleur et la variété des jets d’eau jouant sur les sculptures de plomb. Il compte aujourd’hui quatre-vingt-dix-neuf jets qui constituent un extraordinaire ensemble hydraulique.

    3-Les jardins remarquables de  Versailles: Les Bassins

    De part et d’autre de l’axe centrale, entre le parterre d’eau et la fontaine de Latone, deux fontaines dessinées par Jules Hardouin-Mansart et achevées en 1687 mettent en scène avec un grand réalisme des combats d’animaux.

    La fontaine du Soir

    A l’ouest, la fontaine du Soir présente un lion terrassant un loup (par Cornelius Van Cleve) et un lion terrassant un sanglier (par Jean Raon).

    3-Les jardins remarquables de  Versailles: Les Bassins

     3-Les jardins remarquables de  Versailles: Les Bassins



     

     

    La fontaine du Point du Jour

    À l’est, la fontaine du Point du Jour est orné d’un tigre terrassant un ours et d’un limier terrassant un cerf (par Jacques Houzeau).  Le jet d’eau des animaux vainqueurs est dirigé vers le bassin supérieur tandis que celui des animaux vaincus retombe dans le bassin inférieur.

    3-Les jardins remarquables de  Versailles: Les Bassins

    3-Les jardins remarquables de  Versailles: Les Bassins 

     

     



     

    Le bassin de Latone

    3-Les jardins remarquables de  Versailles: Les BassinsInspiré par Les Métamorphoses d’Ovide, le bassin de Latone illustre la légende de la mère d’Apollon et de Diane protégeant ses enfants contre les injures des paysans de Lycie, et demandant à Jupiter de la venger. Ce qu’il fit en transformant les Lyciens en grenouilles et en lézards.

    Le groupe central en marbre, sculpté par les frères Marsy, représente Latone et ses enfants. Il était, lors de la création du bassin en 1668, placé sur un rocher et entouré des six figures de paysans en train de se transformer, tandis que vingt-quatre grenouilles étaient disposées sur la plate-forme de gazon entourant le bassin.

    3-Les jardins remarquables de  Versailles: Les BassinsLa déesse regardait alors vers le Château. Cet aménagement fut modifié par Jules Hardouin-Mansart entre 1687 et 1689. Le rocher fit place à une pyramide de marbre et le groupe de Latone regarde désormais vers le Grand Canal.

    Le bassin de Latone se prolonge par un parterre où sont placés les deux bassins des Lézards.

     

    Les quatre bassins des saisons

    Le jardin s’organise autour d’allées parallèles ou perpendiculaires à l’allée royale ou tapis vert et dont le tracé définit les espaces boisés où sont aménagés les bosquets.

    Dans les années 1670, des bassins représentants les quatre saisons, sont aménagés aux quatre carrefours des allées principales.

    Au nord-ouest, le bassin de Flore ou du Printemps (1674)

    Le printemps est représenté par Flore, la déesse des fleurs et du printemps. Elle est figurée en jeune fille entourée de fleurs et de bourgeons.
    Flore rappelle que le printemps est la saison de la renaissance de la nature et le retour des fleurs.


    Au nord-est, le bassin de Cérès ou de l’Été (1673) 

    L’été est représenté par Cérès, la déesse des moissons. Cérès est allongée sur un lit d’épis de blé, elle est entourée de petits cupidons. Cérès rappelle que l’été est la saison des moissons et de la récolte du blé.

     

    Au sud-est, le bassin de Bacchus ou de l’Automne (1674)

    l’automne est représenté par Bacchus, le dieu du vin et de l’ivresse. Le lierre (plante grimpante) et les grappes de raisin sont ses emblèmes. Il évoque les plaisirs de la vie. Il est accompagné de petits satyres (personnages à corps humain et pattes de boucs). Bacchus rappelle que l’automne est la saison des vendanges et de la transformation du raisin en vin.

    Au sud-ouest, le bassin de Saturne ou de l’Hiver (1677)

    l’hiver est représenté par Saturne, le dieu du temps. L’hiver est la dernière saison de l’année, il symbolise la fin de la vie humaine. C’est pourquoi Saturne est représenté en vieillard frigorifié.

     

    Au bas de l’amphithéâtre de Latone, à l’entrée de l’allée royale, un point de vue permet de voir ces quatre bassins d’un seul coup d’œil.

     

    Le bassin du Miroir

    3-Les jardins remarquables de  Versailles: Les BassinsLe bassin du Miroir a été creusé en 1672. Il venait compléter le grand bassin de l’Île royale qui lui faisait face, aujourd’hui le Jardin du Roi. Les deux pièces d’eau étaient séparées par une allée. Jouant avec la différence de niveau qui plaçait l’Île royale plus bas que le Miroir, Le Nôtre avait aménagé le mur de soutènement de l’Île royale en cascades d’architecture.

     

    Le bassin d'Apollon 

    3-Les jardins remarquables de  Versailles: Les BassinsDès 1636, sous Louis XIII, existait à cet endroit un bassin, dit alors des Cygnes, que Louis XIV fit orner de l’impressionnant et célèbre ensemble en plomb doré représentant Apollon sur son char. L’œuvre de Tuby, d’après un dessin de Le Brun, s’inspire de la légende d’Apollon, dieu du Soleil et emblème du Roi et montre le dieu jaillissant de l’onde et s’apprêtant à effectuer sa course quotidienne au-dessus de la terre. Tuby exécuta ce groupe monumental entre 1668 et 1670 à la manufacture des Gobelins, date à laquelle il fut transporté à Versailles puis mis en place et doré l’année suivante.

     

    Le Bassin des Enfants dorés 


    3-Les jardins remarquables de  Versailles: Les BassinsÉtabli en lisière du bosquet du Théâtre d’Eau, le Bassin des Enfants dorés est aménagé en 1709 par Jules Hardouin-Mansart. De forme elliptique, ce petit bassin est orné en son centre d’un groupe de huit chérubins en plomb, sculpté à partir de 1704 par Jean Hardy, à l’origine pour les bassins du parc de Marly mais finalement transféré à Versailles en 1709. Véritable chef-d’œuvre de la statuaire en plomb des jardins de Versailles, il témoigne du goût de Louis XIV pour l’enfance après les multiples décès de ses descendants qui assombrissent la fin de son règne. 

    3-Les jardins remarquables de  Versailles: Les BassinsRestauré dans les années 1940 et 1980, le Bassin des Enfants dorés, qui avait beaucoup souffert de la tempête de 1999 a fait l'objet d'une restauration importante lancée en février 2016, rendue possible grâce au mécénat de la Fondation BNP Paribas et du mécénat de compétence de la société D’Huart Industrie.Ce chantier de restauration a fait appel aux compétences spécifiques de différents métiers d’art (doreurs, fontainiers, restaurateurs de métal, peintre, jardiniers), qui sont intervenues sous la conduite de l’architecte en chef des monuments historiques, Pierre-André Lablaude, et de la direction du patrimoine et des jardins du château de Versailles.  

     

    ICI 

     

    Sources:

    http://www.chateauversailles.fr/decouvrir/domaine/jardins/bassins-fontaines#

    http://versailles.sculpturederue.fr/

    https://andrelenotre.com/category/versailles/bassins-parterres-et-autres-pieces-deau/bain-des-nymphes/

     

     

    « Le saviez-vous?

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    6
    Vendredi 18 Janvier à 10:43

    Bonjour ma petite Neige,

    Quel bonheur de lire tes commentaires, tu es adorable ! Tu choisis toujours des mots pleins de poésie, c'est un plaisir de te lire ! 

    J'espère que tu vas bien ? Fernand et moi allons bien.

    Ce matin nous avons un peu de soleil et il fait froid.Ils annoncent de la neige pour les jours à venir, on verra bien.

    Passes un agréable week-end mon amie adorée, je te retrouve lundi avec plaisir.

    Gros bisous de Florence

    5
    Jeudi 17 Janvier à 16:15

    Bonjour ma fée chérie,

     

    Merci pour tous tes messages ici et là, il va sans dire qu'ils me comblent beaucoup.

    Alors comme ça nous visitons les bassins de Versailles, très bonne idée. Mais comment n'a-t-on pas pensé à un bassin pour fées ailées, rooo...

    Merci pour la vidéo des enfants dorés. Merci de nous apporter de la magie et de l'histoire.

    Dans un tout autre registre, j'ai eu plaisir à déguster le café gourmand. Merci ma fée.

    Je t'apporte à mon tour quelque chose que j'adore,

    pour ton repas du soir hi hi !

     

                      

    Mille bisous saupoudrés de cannelle et autres épices d'Orient.

     

    Ton petit papillon♥

     

      • Jeudi 17 Janvier à 18:37

        Délicate intention mon doux Papillon, merci beaucoup,

        je me délecte rien qu'en contemplant l'illustration,

        d'autant que ce plat succulent que j'adore également,

        ne fait pas partie de la gastronomie turque

        et c'est très dommage, car c'est un plat très équilibré, savoureux festif et de partage! Il faut être nombreux, donc je fais rarement du couscous!

        Comme toi, les épices imprègnent mon quotidien, car je ne sais pas cuisiner sans épice, ça apporte de la saveur, et de la couleur...

        Hum, j'ai les papilles qui frémissent!!! hihi

        Belle fin de soirée petite fée Papillon, et un grand merci à toi pour la chaleur que tu transmets par tes mots si doux!

        Bisous parfumés de tendresse

         

    4
    Mercredi 16 Janvier à 11:02

    Bonjour ma petite Neige,

    J'ai relu ton article avec le même intérêt.

    J'espère que tu vas bien ? Fernand et moi allons bien.

    Nous avons du soleil ce matin, c'est agréable de le voir à cette saison.

    Passes une agréable journée mon amie adorée, gros bisous.

    Florence

    3
    Lundi 14 Janvier à 12:20

    coucou nous avons de belles choses en France tu as raison de nous faire découvrir ces endroits - gros bisous et bonne semaine Mamy Annick 

    2
    Lundi 14 Janvier à 08:59

    Bonjour ma petite Neige,

    Superbe ton article sur les jardins de Versailles, ces bassins sont tous beaux et bien fait.Cet endroit est une merveille ! J'ai adoré la vidéo aussi.Merci pour cet agréable moment !   

     J'espère que tu vas bien ? Fernand et moi allons bien.

    Nous ne sommes pas sortis hier, pluie et vent froid, on est restés au chaud chez nous.Ce sera le même temps aujourd'hui mais on sortira quand même.

    Passes une agréable journée mon amie adorée, gros bisous.

    Florence

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :